Home sweet home
Home sweet home
Home sweet home
Home sweet home
Home sweet home
Home sweet home

Home sweet home

Fred Garnier

Technique mixte (pochoir, bombe aérosol, carton, bois, résine)

60cm x 60cm x 5cm

Pièce unique

2200,00

Le travail plastique de Fred Garnier puise ses inspirations à la fois dans le monde de l'enfance, avec ses jeux de mots, ses sens cachés, mais également dans notre monde contemporain d'adultes et tous ses paradoxes. La série "les façades" est une proposition qui lie ses deux mondes. Le fond de la série en cours aborde la question du réchauffement climatique, au travers de façades de bâtiments, le plus souvent existants, sur lesquels viennent prendre vie des scènes de rencontres de personnages miniatures. Leur dialogue se fait devant une création d'art urbain, signifiante, abordable et identifiable de tous. Ces bâtiments, ces créations urbaines magnifient des bâtiments usés par le temps, immergés par cette montée des eaux. Sorte d'espace de survie, de refuge pour ces figurines, jouets de notre société contemporaine. Ces scènes sont à la fois enfantines, sérieuses et posent plus largement la question de notre difficulté d'adulte à garder une âme d'enfant où le monde est beau et où tout est encore possible".

Livraison

Le délai de livraison de cette oeuvre est de 7 à 10 jours.

Bon à savoir

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toute question que vous souhaiteriez nous poser concernant cette œuvre. N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

À propos de l'artiste

Portrait

Fred Garnier

Le travail plastique de Fred Garnier puise ses inspirations à la fois dans le monde de l'enfance, avec ses jeux de mots, ses sens cachés, mais également dans notre monde contemporain d'adultes et tous ses paradoxes.

La série "les façades" est une proposition qui lie ses deux mondes. Le fond de la série en cours aborde la question du réchauffement climatique, au travers de façades de bâtiments, le plus souvent existants, sur lesquels viennent prendre vie des scènes de rencontres de personnages miniatures. Leur dialogue se fait devant une création d'art urbain, signifiante, abordable et identifiable de tous.

Ces bâtiments, ces créations urbaines magnifient des bâtiments usés par le temps, immergés par cette montée des eaux. Sorte d'espace de survie, de refuge pour ces figurines, jouets de notre société contemporaine.

Ces scènes sont à la fois enfantines, sérieuses et posent plus largement la question de notre difficulté d'adulte à garder une âme d'enfant où le monde est beau et où tout est encore possible".

Expositions :

URVANITY Art Fair. Madrid. 2021
Les Marcheurs / Office Notarial, 2020

Cadences et Décadences, Bizarro, Paris. décembre 2018.
Ier Round, Centre culturel, Maison du Boulanger, TROYES, Nov 2017
ROAD TRIP(es)/ Lieu d’art contemporain, La Porcherie, France. Décembre 2016 / mars 2017

ART CONTEXT MIAMI, 2016, New-York. décembre 2016
Art d’Aurelle Gallery/, solo show, décembre 2016. New-York
ECCE HOMO/, Exposition personnelle, Galerie Géraldine BANIER, PARIS. Juin 2015
IMPACT(s)III/, Witry-les-Reims, 2015.
IMPACT(s)II, TROYES, 2015.

-ET POURTANT/ Centre d’art contemporain, La Porcherie, France. avril/ mai 2014.
IMPACT/, 3 installations, 3 espaces, Commissariat, Françoise Mittelette, REIMS, 2014.

Mon oeil à Viry-Châtillon, 2013
JUMP/, galerie Géraldine Banier, Paris. Juin 2012.
ce qu’est la vie/, Chapelle des Jésuites, Reims, 2011
Semaine du son, conservatoire Marcel Landowski, Troyes. 2011
AFTER/ octobre/novembre, espace Canopy, Paris, 2010
Centre d’art contemporain Passages, Troyes, 2009
(commissariat Eric Fournel, directeur CAC passages)