Stéphane Gautier

4000,00

 

REGARDER LA VIDEO

 

Original signé. Tableau : 60x46x5 cm. Encadrement bois blanc, vitre antireflet. Durée vidéo 4.55 min. Collage sur écran LED : ourson en alliage aluminum et acier, finition or. Fournis avec un certificat d’authenticité. Musique : Jealous Guy Typhoon et Keny Jammer. Format écran Led : 21,5×12 cm, résolution : HD 720 (1280 x 720), Alimentation 220v. Consommation : < 20W. Prise électrique : DC12V1A / 110 ~ 240V. Inclus télécommande à infrarouge.

1 en stock

Description

Émules d’une nouvelle série de tableaux animés, les « Digit Bears » descendent en ligne directe des « Happy Bears » dont les « Mini Collectors » constituent un répertoire fondateur dans l’œuvre initiale de Stéphane Gautier. Comme une sorte d’inventaire héraldique, ces derniers illustrent et déclinent en nombre presque illimité le principe qui consiste pour l’artiste à générer des espaces graphiques en convoquant des symboles sur fond de souvenirs, de fantasmes, de surprises, d’obsessions, de désirs, de clins d’oeil… Comme toujours, son ours sur mesure y tient la place centrale de l’icône à mi-chemin du totem et de la mascotte cette fois immergée dans un univers artificiel, un brin chimérique d’images mobiles et projetées en couleurs. À voir, les séquences en décalé, mais qui se suivent, parfois en travelling, parfois en éclaté, certaines en contre-plongée, d’autres en fondu enchaîné, constituent la base filmique des « Digit Bears » désormais disponibles au format 60×45 cm. Intuitives, inductives, leurs couleurs au grain forcément virtuel y semblent d’ailleurs obéir un peu plus au doigt qu’à l’oeil ! Sans doute est-ce aussi que ces micro-vidéos d’une minute ou mini-clips marquent la transition numérique entre l’imagerie analogique et digitale de l’art mainstream des new médias et de l’Internet. Par leur agilité cinématique, ces brèves histoires construisent en tout cas une sorte d’hyperlien entre la posture plus classique du montreur d’images des « Happy Bears » et celle plus innovante du dresseur
d’images des « Digit Bears », introduisant par là même les mécanismes perceptifs d’un nouveau style dans l’œuvre de l’artiste. À la fluidité du processus informatique répond ainsi la multiplicité des situations rencontrées à travers ces premiers scenarii, qui manifestent en résumé des qualités universelles, des sentiments propres au commun des mortels mais dont les impressions successives feuillettent, croirait-on, les pages d’un livre d’heures en train de s’écrire, ainsi que des fables soigneusement enluminées sous nos yeux. S’ils poétisent comme en drôles de rêves leurs modèles traditionnels des « Happy Bears », les « Digit Bears » dessinent parallèlement un nouveau cadre pictural chez Stéphane Gautier, suggérant pour l’artiste que ses couleurs et surtout leur flux continu seraient d’abord dans notre esprit et non plus dans la nature. Au coeur du dispositif comme pierre précieuse, l’ours miniature à nouveau mis en scène au beau milieu de l’écran métabolise, tel un mystérieux talisman, les impulsions électroniques et ces millions de pixels diffusés dans leur plasma d’origine. À la croisée de l’art et de la technologie, voici donc que l’artiste programme dans son travail le prisme multimédia pour faire des formes et de la couleur l’occasion d’exposer sa propre simulation du monde, d’un monde en soi absolument spécifique. Et ceci n’est qu’un début à son voyage entre ombres et rayons de lumière…

Original signé. Tableau : 60x46x5 cm. Encadrement bois blanc, vitre antireflet. Durée vidéo 4.55 min. Collage sur écran LED : ourson en alliage aluminum et acier, finition or. Fournis avec un certificat d’authenticité. Musique : Jealous Guy Typhoon et Keny Jammer. Format écran Led : 21,5×12 cm, résolution : HD 720 (1280 x 720), Alimentation 220v. Consommation : < 20W. Prise électrique : DC12V1A / 110 ~ 240V. Inclus télécommande à infrarouge.

Informations complémentaires

Poids 10 kg
Dimensions 60 × 45 × 5 cm
Technique

Oeuvre vidéo encadrée, pièce unique dans ed 20