Hunter tiger, 80x80cm

Hunter tiger

Jo Di Bona

Bombe aérosol et collage

80cm x 80cm x 2cm

Pièce unique

Figure emblématique de la scène Street Art, Jo di Bona a inventé le Pop Graffiti. Il peint d’abord la toile à la bombe aérosol , colle ensuite des affiches pop ou vintage puis un portrait qu’il découpe pour créer perspective et mouvement tout en laissant apparaitre par endroit les différents média qui se trouve dessous.

Livraison

Le délai de livraison de cette oeuvre est de 7 à 10 jours.

Bon à savoir

Nous nous tenons à votre disposition pour répondre à toute question que vous souhaiteriez nous poser concernant cette œuvre. N’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici.

À propos de l'artiste

Portrait

Jo Di Bona

Figure emblématique de la scène Street Art parisienne, Jo Di Bona doit son succès fulgurant à sa technique unique qu’il a lui-même inventée: le Pop Graffiti, où il associe collages, diverses influences du graffiti et la culture pop dont il s’est profondément imprégné. Fauviste des temps modernes, Jo mélange couleurs et mouvements pour créer des visages empreints de poésie, d’émotions et de joie de vivre. Dans ses oeuvres, Jo rend hommage avec la même tendresse aux icônes et grands personnages de l’histoire qu'aux inconnus de passage, nourri par le regard généreux qu’il porte sur l’humain car “le plus important à ses yeux, c’est le partage” (Artist’up)

Couronné du prestigieux 1er Prix du graffiti de la Fondation EDF en 2014, Jo enchaine depuis les expositions internationales, les performances et les fresques murales. On notera en particulier son œuvre immense présentée au Musée de l’immigration de Paris, ses grands murs réalisés dans Paris, au Loures Arte Publica de Lisbonne ou pour le Consulat de France au cœur d’Atlanta, sa présence aux côtés de ses galeristes Virginie Barrou Planquart et Joël Knafo sur des salons internationaux à NY, Miami, Londres, Hong-Kong, Lausanne,Madrid ou Munich...et ses oeuvres monumentales lors des expositions Street Art for Mankind de New York et de Miami en 2017 et 2018.

Plébiscité par les médias, Jo a entre autre été présenté au JT de France 2, de M6, de BFM, dans l’émission Télématin ou sur Museum TV avec un portrait de 52 minutes encore diffusé régulièrement sur la chaîne. Il a fait la couverture des magazines “Arts Magazine”, “Street Art Magazine”, “Paris Tonkar”, a été cité par le site de référence Artsper parmi “les 10 artistes à suivre en 2016” ou dans le top 5 des Street Artistes préférés de Konbini en 2018, et a fait la une du prestigieux New York Times pour son mur hommage realisé au Petit Cambodge. Jo fait également parti des premiers Street Artistes au monde à avoir fait son entrée au siege des Nations Unies à New York en Janvier 2017, et figure parmi les 50 artistes mondiaux représentés dans le Guide de l’Art Contemporain Urbain 2019/2020/2022/2023. Il a eu depuis de nombreuses parutions dans différents ouvrages d’Art, presse et magazines, et prépare actuellement sa première monographie avec les Éditions Gallimard/Alternatives. Il a aussi réalisé une des plus grandes fresques d’Ile de France à Aubervilliers sur le Studio 210, vient d’être officiellement nommé Ambassadeur du programme des Volontaires pour les Jeux Olympiques Paris 2024 aux côtés notamment de Grand Corps Malade, et vient d’avoir un episode consacré à son travail dans l’émission “Sur les Murs” présentée par Richard Orlinski sur TV 5 Monde. Ses œuvres sont actuellement visibles à la Galerie Perahia à Paris, à Enghien-les-Bains ainsi qu’à Rouen chez Outsiders Galeries, à la Galerie Christiane Vallé à Clermont-Ferrand, à la Galerie Yellow Road à Bruxelles et chez Signature Fine Art à Miami.

(Audrey Decker)